Équipe

Équipe

Les artistes

Valeria Giuga
Danseuse et assistante
Valeria Giuga est formée à la danse classique et moderne au Centre Régional de la Danse de Naples, puis elle participe au cours de perfectionnement de la compagnie Aterballetto en Italie. En 2004, elle suit la formation ex.e.r.ce au Centre Chorégraphique National de Montpellier, dirigé par Mathilde Monnier.
Elle est interprète auprès de David Rolland (Les lecteurs (chorégraphies collectives), Les lecteurs complices (chorégraphies familiales), êtes-vous donc ?, L’étranger au paradis, L’étranger au paradis indien, Circuit), Benoît Bradel, David Wampach, Sylvain Prunenec, Bruno Jaquin, Geisha Fontaine et Pierre Cottreau.
Elle est assistante à la chorégraphie de Marion Levy, Sylvain Prunenec (création jeune public 
Précis de camouflage – 2013) et de David Rolland (Penchez vous sur mon berceau ! – 2013, Happy Manif (les pieds parallèles) – 2016).
En 2006, elle rencontre le poète sonore Anne-James Chaton qui lui donne l’occasion de prêter sa voix à la pièce radiophonique Questio de Dido. Elle écrit la chorégraphie de Cabriolet, solo créé en 2009 au Point Éphémère.
En mai 2015, elle est diplômée en notation du mouvement Laban au Conservatoire national supérieur de danse et de musique de Paris. Depuis elle mène à la fois des travaux d’écriture de partitions et de remontage d’oeuvres, et anime des ateliers de cinétographie Laban et de symbolisation du mouvement auprès de différents publics.
Elle collabore avec la compagnie Labkine de Noëlle Simonet depuis 2016, compagnie avec laquelle elle développe des projets de création chorégraphique en relation avec le répertoire des pièces notées en cinétographie Laban. Elle crée en 2016 une série de performances « Has Been » qui interroge la question de la désuétude des esthétiques à partir d’oeuvres du XX ème siècle.
Valeria Giuga crée en 2017 la pièce She was dancing, composée à partir de la partition notée du solo de La Mère d’Isadora Duncan et du portrait de la chorégraphe qu’a écrit l’auteur américaine Gertrude Stein. Elle développe un procédé d’écriture pour une nouvelle partition en cinétographie mêlant le texte et la danse.

Fani Sarantari
Danseuse
Née en Allemagne d’origine grecque elle suit une formation de danse classique et contemporaine au conservatoire de la ville de Thessalonique. Entre 1995 et 2000, elle collabore avec la compagnie Emmeleia en Grèce et travaille avec les chorégraphes : Jacky Taffanel, Christine Bastin, A. Fernandez, J. Vinclair, K. Levi .
Son travail chorégraphique personnel débute en 1999 avec deux pièces chorégraphiques pour la Cie Emmeleia. En 2000, elle s’installe à Paris et collabore depuis avec les chorégraphes : Laura Scozzi, Christine Bastin, Michel Kelemenis, David Rolland, A. Dumont, le collectif La Fura dels Baus. En 2004 elle obtient le prix d’interprétation Talent Danse Adami pour son solo Adaptation et poursuit également ses propres projets chorégraphiques et artistiques (Adaptation#, Diapositive n°421365 Q.-R.(exposition en collaboration avec l’artiste Nancy Stamatopoulou).
 En 2014, elle rencontre le metteur en scène Bob Wilson à l’Opéra de Paris et l’assiste sur la reprise de l’opéra L’ Incoronazione di Poppea à la Scala de Milan. En 2015, elle collabore à nouveau avec Bob Wilson sur sa nouvelle création Letter to a man, solo avec Mikhael Baryshnikov.

Marc Têtedoie
Danseur
Marc Têtedoie débute sa formation en 1984 en danse contemporaine, jazz et classique dans les écoles de Nantes dont il est originaire. Il poursuit son apprentissage dans le cadre de stages ou de master-class notamment auprès de Jean Gaudin, Dominique Bagouet, Dominique Petit, Bernardo Montet, Wim Wandekeybus, Latifa Laabissi, Loïc Touzé, ainsi qu’avec Patricia Kuypers, J. Hamilton, Urs Stauffer, Claire Filmon en contact Impro. Il est co-créateur de la pièce Enlève Ton Pull du collectif Allogène et interprète dans les compagnies David Rolland Chorégraphies, Quidam, Collectif Allogène, Ecart, Group Berthe, Stomach Cie, Cie Marie Lenfant, Cie Kossiwa, NGC 25, CCN Claude Brumachon.
Il obtient sa dispense de professeur de danse (jazz et contemporain) en 1993. Dés lors, il mène en parallèle sa carrière de danseur et son rôle de passeur de transmission de la danse auprès d’enfants et d’adolescents dans différents établissements scolaires de la Région. Il encadre également des stages pour un public adulte. Dans le quartier du Breil à Nantes (quartier qualifié de zone sensible), il mène depuis plus de 10 ans des projets réguliers au sein des établissements scolaires et des actions plus spécifiques ordonnées par la Mairie de Nantes auprès d’un public plus varié.

 

Anne Reymann
Danseuse
Anne Reymann s’est formée à l’EDDC à Arnhem (Pays-Bas), à l’Université Paris 8 (arts du spectacle) et à l’école Peter Goss (Paris).  Séduite par une danse ancrée dans le paysage, elle travaille depuis 1997 avec le groupe ex-nihilo (Marseille) et participe à La plus belle heure, Tourne Vire, Loin de là, Trajets de Vie-Trajets de Ville et Salida. Elle rencontre Nathalie Béasse en 2006, est interprète dans Happy Child, sur des projets in situ et sur sa dernière pièce ROSES (2015). Suite à un premier solo, Le Tombeau d’Orlando (2004), elle co-fonde l’association G à Nantes et crée Pelicane (Chantier d’artistes 2008, le Lieu Unique – Nantes) et 3TONNES5 UN FA#.
Elle a dansé pour David Rolland Chorégraphies (Les lecteurs (chorégraphies collectives), Circuit), Régine Chopinot (Wha), Tamara Stuart Ewing (Heat).
Depuis 2011, elle collabore à divers projets, en lien avec des paysagistes, des vidéastes.
Elle participe au projet inter-régional Stationnements Autorisés en 2011 avec des compagnies chorégraphiques des Pays de la Loire, Centre et Poitou-Charentes.
Depuis 2013, elle collabore en tant que regard extérieur sur plusieurs projets chorégraphiques ou théâtraux – en salle ou pour la rue – avec, entre autres,  les compagnies nantaises Les Maladroits (Marche), le groupe FLUO et l’Association Pourparlers.
Anne Reymann est titulaire du Diplôme d’Etat pour l’enseignement de la danse contemporaine depuis 2001. Elle a toujours associé à son parcours de danseuse interprète depuis 20 ans, des ateliers de pratique artistiques et des cours dans le cadre scolaire, universitaire ou associatif. Elle intervient régulièrement auprès de structures théâtrales pour accompagner des projets de création chorégraphique amateur ou semi-professionnel : le TU-Nantes au sein de la formation APPUIS, le THV de Saint Barthélémy d’Anjou, l’ORPAN (Flashmob pour 80 personnes âgées de la Ville de Nantes).

Elise Lerat
Danseuse
Elise Lerat se forme en danse contemporaine en intégrant le CNDC (Centre National de Danse Contemporaine d’Angers), entre ensuite à la Folkwang-Hochschüle de Essen (Allemagne), puis approfondit son expérience au travers de master class entre autre avec Carolyn Carlson, Mathilde Monnier, Maguy Marin, Julyen Hamilton, Gilles Jobin et Benoît Lachambre. Ces dernières années, elle travaille en tant qu’interprète avec les chorégraphes : David Rolland (L’étranger au paradis, Sitting boomCircuit), Loic Touzé (Autour de la table),Tino Seghal (Kiss), Corinne Duval (Décroire), Cedric Cherdel (assis), avec la metteur en scène Colyne Morange (Trtff) ; avec le plasticien Sébastien Lemazurier (performances) . En 2007, elle crée avec le vidéaste Arnaud Van Audenhove le collectif Allogène. Elle se dirige vers la recherche, développe son univers et sa gestuelle à travers des projets chorégraphiques et vidéo. Création du solo vash en 2007 à partir duquel est réalisée une vidéo, d’une pièce en appartement en 2008 Enlève Ton Pull (co-création), de Keep Your Distance en 2009 , Vues d’ici en 2012 et de Rhizomes en 2016-2017. Elle collabore avec Arnaud Van Audenhove pour les courts métrages Elle, Morte saison. Depuis 2007, elle intervient en tant que pédagogue pour des projets en milieu scolaire, dispense son enseignement auprès de groupe d’adultes.
Le  Collectif Allogène est résident au Nouveau Studio Théâtre de Nantes.

Benoît Canteteau
Danseur
Benoît Canteteau entre après plusieurs années d’autodidaxie, en tant que jongleur dans la formation professionnelle du centre des Arts du Cirque de Toulouse le LIDO. En parallèle de sa formation de circassien, il continue de se former auprès de danseurs et chorégraphes.
Il commence alors à travailler en tant que danseur/ circassien pour différentes compagnies telles que, La Baraque pour la création L’Autre Bal, Carnivores Cie pour la création Save my Soul , David Rolland et sur la création Marche de la Cie Les Maladroits avec la danseuse et chorégraphe Anne Reymann.
Il est aujourd’hui interprète pour le spectacle Orties du Group Berthe.
Depuis 2012, il a intégré la Cie Dernière Minute de Pierre Rigal, sur les spectacles Arrêt de Jeu et Bataille pour des reprises de rôles.
Il  est aussi chorégraphe et interprète pour le spectacle Europe Endless de la compagnie Etrange Miroir.
En parallèle, il collabore sur des projets collectifs tel que FIRE! parrainé par le chorégraphe Mark Tompkins. Ou encore en tant que performer pour des œuvres plastiques comme sur la création vidéo Transfert du plasticien Erick Deroost.
Trait d’union de son parcours pluridisciplinaire, il fonde fin 2011 le Groupe FLUO dans lequel il développe un principe de «sculpture en action» prenant des formes tant chorégraphiques que plastiques. Ces expériences diverses l’amènent à jouer tout autant en salle de spectacle, en espace d’exposition ou en espace public.

Aniol Busquets Julià
Danseur

Il débute son parcours à l’École Eulàlia Blasi de Barcelone (1996-97) et obtient en même temps son Diplôme d’État en patinage artistique. Il poursuit sa formation à la Salzbourg Experimental Academy of Dance SEAD’s (1999), à la Performing Arts Research and Training Studios PARTS à Bruxelles (2000), au Conservatoire de Danse I.T. de Barcelone (2004), et finalement traversera ex.e.r.ce au CCN de Montpellier (2005).
Son travail chorégraphique débute en 2003 avec des petites formes (Pendule — 2005-06). À Strasbourg, il crée Irrlicht (2009) qui lui vaut une carte blanche de recherche au Théâtre Pôle Sud de Strasbourg. Il s’installe à Paris et coréalise Galop (2010-11) avec S. Despax, et O Desejo Ignorante (2011) avec M. Lança.
Il collabore avec plusieurs chorégraphes catalans comme Montse Colomer, Ramón Oller, Eva Bertomeu et Maria Rovira, mais aussi Mathilde Monnier, Rita Cioffi, Denis Sayers entre autres.
En 2013-14, il collabore à Shake It Out de Christian Ubl, Roi et Reine d’Hélène Iratchet, Folk Projet de Louis Ziegler et Paysage de la Disparition de Thibaud Le Maguer. Parallèlement, il travaille pour des spectacles en tournée comme Battement et Cassette de David Wampach, L’étranger au paradis et Les lecteurs (chorégraphies collectives) de David Rolland, L’Esprit du Lieu de Louis Ziegler, Et si J’étais Moi de Catherine Dreyfus ou encore La Traviata de David McVicar.

Maï Pham-Sauvageot 
Danseuse
Docteure en physique, Maï Pham a commencé la danse contemporaine avec Patricia Gatti et Catherine Cheyssal à l’université Pierre et Marie Curie au début de ses études scientifiques à Paris.
Enseignante-chercheuse à l’université Paris VI en physico-chimie de l’atmosphère entre 1993 et 2007 puis à l’école d’ostéopathie OSTEOBIO de 2008 à 2010, elle a poursuivi la danse contemporaine avec les cours de Maryline Jacques (cie Sabdag) et quelques stages de danse en amateur avec Dominique et Françoise Dupuy, Jean-Charles Dizazzo, Priscilla Danton, Claire Jenny (Cie Point-Virgule), Stéphane Fratti, Odile Azagury entre autres.
Depuis 2010, Maï Pham est diplômée du Conservatoire National Supérieur de Danse et de Musique de Paris en notation Laban (premier cycle supérieur). Elle a par ailleurs été formée à l’enseignement de la danse adaptée à la déficience visuelle par Françoise Le Normand, directrice artistique de la compagnie nantaise ARAMIS, mixte handicapés/valides, dont elle fait partie et pour laquelle elle a dansé dans de nombreuses pièces.
Elle a également participé à plusieurs propositions chorégraphiques autour de Nantes pour « danseurs ou pas » avec Hervé Maigret, David Rolland, Yasmine Rahmani, La Ribot et Olivia Grandville.
Elle anime des ateliers de danses traditionnelles à la CLISSAA Voir et Agir, et a animé jusqu’en 2016 un atelier « danse et handicap » à l’école de danse de Clisson. Elle a aussi été formée à l’acaJOUET par Delphine Demont, danseuse, chorégraphe et conceptrice de ce support tactile pédagogique développé en faveur du public déficient visuel.
Enfin, elle propose au sein de l’association Résonance – Art et Science qu’elle a fondée avec François Sauvageot des animations et des ateliers en écoles et pour le grand public, pour aborder les maths différemment.

Roland Ravard
Compositeur et régisseur son

Compositeur autodidacte nantais. Travaille aux créations sonores de David Rolland Chorégraphies depuis neuf ans. Il a également collaboré avec la compagnie nantaise Quidam/François Grippeau et Nathalie Rinaldi.
Il a d’abord longtemps composé avec des instruments de musique tels que la guitare ou le clavier, puis ses influences l’ont peu à peu porté vers l’utilisation des sons électroniques de synthèse.

François Sauvageot
Metteur en scène – Mathématicien
Parallèlement à une carrière d’enseignant-chercheur en maths (Ecole Nationale Supérieure, Université, CNRS) puis de professeur (de chaire supérieure en classe prépa MP), il s’intéresse à la diffusion des maths et à la science populaire.
Il a créé des actions à destination du grand public, notamment un One-math show (spectacle d’improvisation mathématique, mention spéciale du prix d’Alembert décerné par la Société Mathématique de France), et a participé au film d’Olivier Peyon Comment j’ai détesté les maths (nommé aux Césars 2014).
Amateur de danse, il a à cœur de marier les arts et les sciences, d’une part au sein d’une association (Résonance – Art & Science) dont il est président, et d’autre part en tant qu’enseignant. De là sont nés deux projets : Danse avec les sciences et Maths en scène.
Avec Maï Sauvageot et les membres de l’atelier « Résonance », il propose des conférences dansées lors de la journée Art & Science sur des thèmes comme « Les maths entrent dans la danse : impératifs chorégraphiques chez Beckett », « Danse et préjugés : flirt au temps de Jane Austen ».
Avec Denis Renault, il a développé un atelier d’expression dramatique autour des maths pour des étudiant.e.s de classes prépas, puis l’atelier s’est orienté vers la danse en s’ouvrant à un public plus large par l’entremise du TU-Nantes. Depuis 2014, il collabore avec David Rolland sur les ateliers Maths en scène.

Denis Renault
Metteur en scène
Denis Renault suit pendant plusieurs années une double formation, scientifique et artistique. Ingénieur Arts & Métiers, ancien élève de l’Ecole Nationale Supérieure de Cachan, aujourd’hui professeur agrégé de sciences de l’ingénieur en classes préparatoires au lycée Clémenceau de Nantes, il s’investit également dans le théâtre étudiant.
Puis il entame une formation de comédien au Conservatoire de Rennes, à 3BC compagnie à Toulouse, et aux cours Florent à Paris. Il enseigne à présent l’option théâtre au baccalauréat.
En 2014, il crée avec François Sauvageot et David Rolland l’atelier de recherche Maths en scène, en partenariat avec le TU-Nantes, L’Université de Nantes et la Fédération de mathématique des Pays de la Loire.

Anne de Sterk
Poète sonore
« Disons que Anne de Sterk est poète avant tout et qu’elle se montre systématiquement insatisfaite des modes d’énonciations de cette poésie… » (J.-Y. Jouannais).
Anne de Sterk est née en 1971 et reçoit une formation en arts visuels à l’université et aux Beaux-arts d’Aix en Provence. Après un passage rapide aux ateliers Astérides de la Friche Belle de Mai à Marseille, elle est accueillie en Post diplôme à l’école des Beaux-Arts de Nantes en 1998, où elle développe des projets avec Ivo Provoost, Simona Denicolaï et Gaël Derrien. Après s’être beaucoup intéressée à la vidéo, elle s’oriente plutôt vers un travail de composition sonore, un mode d’écriture quasi cinématographique. Elle réalise plusieurs CDs de poésie sonore faits de décrochements poétiques, jeux d’adresse et nodules de la langue : Vous auriez une petite place au soleil ? 2000, Mes soucis sont des pensées 2004, Le déluge, une lutte comédie 2009. Anne de Sterk crée aussi des dispositifs scéniques qui invitent les spectateurs à prendre part à l’élaboration de pièces vocales en direct.
En 2000, une exposition à Ipso Facto avec le plasticien Yves Chaudouët marque le début d’une collaboration importante. Le duo multiplient les formes et travaillent à des principes de représentations publiques, sonores et polyphoniques : Les lectures à quatre voix, Les Sonoguidées. En 2006, elle réalise le spectacle Pa villon avec David Rolland dans lequel les spectateurs sont les interprètes principaux. Dans ses vidéos, ses dessins et ses livres, elle met toujours en relation l’écriture et l’image et invente des formes de partitions très originales. En 2011, elle réalise une séquence du spectacle L’étranger au paradis, en collaboration avec David Rolland.
Anne de Sterk

Cyril Accorsi
Danseur
Cyril Accorsi est interprète, entre autres, pour Alban Richard, Dominique Brun, Laura Scozzi, Bernadette Massin, Olga de Soto, Odile Duboc, Christian Bourigault, Karine Saporta, David Rolland, Dominique Brun. Il est assistant chorégraphe auprès de Philippe Découflé pour La mélée des mondes en 2007, et auprès d’Olivier Dubois depuis 2008. Il met en place, avec Julie Salgues et Sophie Gérard, le projet Tous interprètes sur la question du regard du spectateur. Il a rejoint David Rolland Chorégraphies en 2010 comme interprète des Lecteurs (chorégraphies collectives), puis L’étranger au paradis en 2011. Il a été regard extérieur sur Penchez-vous sur mon berceau !

Anne-James Chaton
Poète sonore
Anne-James Chaton développe un travail multipolaire ancré dans une lecture assidue des matérialités textuelles qui structurent le quotidien des sociétés contemporaines. Cette littérature pauvre, faîte de documents divers édités par des machines innombrables, reçus de banque, tickets de caisses, tracts promotionnels, cartes de fidélités, cartes de visite, titres de transports, etc., nourrit une recherche poétique, sonore et plastique développée dans des projets individuels ou en collaboration avec des artistes d’autres horizons.
Il a publié plusieurs livres aux éditions Al Dante et a rejoint le label allemand Raster-Noton en 2011 avec Événements 09 puis Décade publié en 2012. Il a donné de nombreuses performances en France et à l’étranger.
Il a travaillé avec le groupe de post-rock hollandais The Ex, composé la pièce Napoli Napoli pour le metteur en scène Benoît Bradel, et publié un album, Le Journaliste (2008), avec le guitariste anglais Andy Moor avec lequel il développe depuis 2011 la série Tansfer, projet de quatre 45 T dont l’album paraîtra en 2013 sur le label hollandais Unsounds.
Il a collaboré aux albums Unitxt (2008) et Univrs (2011) de l’artiste allemand Carsten Nicolaï aka Alva Noto. En 2009, il a créé le trio Décade, avec Andy Moor et Alva Noto. Il a également créé la pièce Black Monodie avec Philippe Menard pour la 64e édition du festival d’Avignon.
Ses travaux plastiques et visuels, puisés dans ses matériaux d’écritures, ont fait l’objet de plusieurs expositions individuelles et collectives en France et à l’étranger.
Anne-James Chaton a créé et co-dirige le festival Sonorités à Montpellier et siège depuis 2009 à la commission Poésie du Centre National du Livre.
Il a été regard extérieur sur Penchez-vous sur mon berceau !

Jean-François Courtilat
Plasticien

Après des études à l’école des Beaux-Arts de Nantes, Jean-François Courtilat rentre à l’Institut des Hautes Études en art plastique à Paris (session IV). Il est ensuite lauréat des Pépinières Européennes pour Jeunes Artistes à Bratislava (Slovaquie) puis effectue une résidence d’artiste à Porto (Portugal). À Nantes, il a fondé le collectif Ipso facto qui a ouvert une galerie dynamique en invitant la jeune création française à exposer dans ses murs et hors les murs. Fondateur et président de la Galerie RDV à Nantes, Jean-François Courtilat est aussi enseignant en arts plastiques. En utilisant différents médium tels que la vidéo, l’installation ou le dessin, il met en place des scenarii à l’esthétisme racoleur, mais toujours à double lecture : un aspect léger en apparence pour un questionnement sur l’humour, le corps, le temps qui passe.
Il a été plasticien sur certains tapis de L’étranger au paradis et regard extérieur sur Penchez-vous sur mon berceau !

Valérie Bert
Artiste, réalisatrice

Valérie Bert a d’abord été présente dans le champ de l’art contemporain sous la forme de performances, de pratique multimédia ou de vidéos.
Depuis quelques années, elle travaille plus particulièrement autour de projets de films de format courts et longs. Son travail questionne les notions d’économie, de politique et d’utopie.
Elle a été regard extérieur sur Penchez-vous sur mon berceau !

Les techniciens

Sylvie Debare
Création et régie lumières

Quinze années d’activité professionnelle au sein de plusieurs compagnies.
Pour la danse : Christian Bourigault, Régis Obadia, Catherine Berbessou, Quatuor Albrecht Knust, Blanca Li, CdansC.
Pour la musique : Kasper T. Toeplitz, Arthur H, Printemps de Bourges. Également assistante à la création lumière de Jacques Chatelet et Eric Wurtz et assistante à la prise de vues du photographe Marc Domage. Elle participe aux projets de la compagnie depuis 2005.

Pierre Peronnet
Régisseur plateau

Technicien lumière à Nantes pour le Lieu unique, la Fleuriaye / Régie son en tournée pour les compagnies Dromesko (l’Utopie fatigue les escargots) et Dorénavant (L’amour d’un brave type de Jean Paul Wenzel) / Création son pour la compagnie Celle-ci ou Les voleurs de nuits, de Murielle Charbonnier / Régie son pour le théâtre des Racines Nées, à Aurillac, Telaranas d’Eduardo Pavlvsky / Régisseur son au théâtre St Georges, Paris, pour Alarmes etc. par Stefan Meldeg, avec Roland Giraud / Régisseur son , technicien lumière et chauffeur pour deux tournées du Footsbarn Traveling Theatre / Technicien lumière et chauffeur poids lourd pour la tournée printemps 2004 des Tréteaux de France / Régisseur son pour Les Fédérés et le Festin, scène nationale de Montluçon / Technicien au Firkin Crane Dance Center à Cork, Irlande, Colmcille d’Adrianne Brown / Technicien au Séminaire International « Atravès das arte » à Porto, Portugal / Projet International Youthstart, Copenhague Responsable monteur, chauffeur super lourd et rigger pendant un an et demi pour la société Transit, Clermont Fd / Technicien monteur saison 2004 pour la société Scénic Ouest / Rigger pour la société RIG’UP à Nantes.

Pierre-Yves Chouin
Régisseur plateau
Ces dernières années : Direction technique au Lieu Unique et pour Wajdi Mouawad.
Les années précédentes : Régie générale ou lumière ou plateau ou construction de décors  pour : Non Nova,  Le Grand T, Crac Cie, Banquet d’Avril, Le Voyage à Nantes, Théâtre de l’Ultime, Garin TrousseBœuf, Théâtre du Rictus, Théâtre Zou … Il a rejoint David Rolland Chorégraphies pour la création de Circuit.
Je traîne autour des plateaux de théâtre et de danse depuis presque 30 ans, je traîne dans l’ombre, dans les pendrillons, dans les camions, dans les régies, je monte dans les cintres, je descend dans les dessous de scène, j’accompagne des artistes, j’aide à monter des décors, je fabrique des béquilles, je coupe des gélatines, je fait des tableaux Excel, j’assiste à des répétitions, j’envoie des mails, je rencontre des chorégraphes, je monte des expos, je démonte des décors, je règle des projecteurs, je vérifie des budgets techniques, je discute avec des scénographes ,je reçois des mails , je peint avec des peintres , je  porte des costumes aux pressing, je passe des coup de téléphone, je monte des expos, je conduit des camions, je mange des sandwichs dans les loges, je regarde le public entrer dans les salles quand tout est prêt, je pousse des Fly-case, j’achète des Fly-cases, je donne des tops dans les intercoms, je change des lampes, je change des plannings de travail, je vais voir des artistes dans leur atelier, je visse, je dévisse, j’amène des bouteilles d’eau en coulisses, je mets des couteaux dans des découpes, je fait fabriquer des chariots de transports de décor, je rassure des comédiens, je repeint des cimaises, je fabrique des chaussures de clown, je charge des perches, j’alignes des frises, je résine des accessoires, j’attache des nouettes, je vois des spectacles, et des milliers de choses grandes et petites et j’adore faire tout ça.

Claire Pollet
Régisseuse vidéo
Jeune artiste issue du Fresnoy, studio national des arts contemporains, Claire Pollet a reçu une formation en audiovisuel ainsi qu’aux Beaux-arts de Nantes. Elle vit aujourd’hui dans la Région Nord-Pas de Calais.
En 2006, c’est à l’occasion de la création du spectacle Pa villon qu’elle rejoint la compagnie David Rolland Chorégraphies et crée les animations typographiques composant les vidéos du spectacle. Elle poursuit sa collaboration sur L’étranger au paradis, Les lecteurs complices (chorégraphies familiales) et Circuit. Elle est membre fondateur de la galerie associative le 180.
Site personnel

 

Dominique Leroy
Plasticien – scénographe
Artiste multimédia, Dominique Leroy vit à Nantes. Son travail fait appel à différents modes d’expression, dont les arts visuels et sonore sous la forme d’installations. Ses créations et recherches explorent l’identité de notre environnement de vie en associant la technologie, l’architecture, le développement urbain et les réseaux de communication. Il collabore avec David Rolland Chorégraphies sur la scénographie de Circuit.
Site personnel

Michel Bertrand
Créateur lumière/régisseur général
Diplômé de l’ENSATT en 1998, Michel Bertrand conçoit la lumière de nombreuses créations dont les spectacles d’Alexis Forestier, Charlie Windelschmidt, Julie Bérès et Madeleine Louarn. Il est également régisseur général des Compagnies Dérézo, Mirelaridaine, Les Endimanchés, Soy Creation et La Traverse.
Il assure par ailleurs la construction des décors pour les spectacles et les installations de Mirelaridaine.
Il a collaboré avec David Rolland Chorégraphies sur la création de Circuit.

Julien Boizard
Régisseur vidéo

Il découvre la technique au théâtre de Chartres où il est engagé comme machiniste et électricien de 1991 à 1993.
Il commence à travailler sur Paris, en tant que machiniste au théâtre du Châtelet en 1993 puis au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris, de 1994 à 2011, en tant que machiniste/électricien, puis de régisseur lumière/plateau sur plusieurs ateliers mis en scène par Philippe Adrien, Catherine Hiegel, Stuart Seide, Jacques Lasalle, Dominique Valadie, Klaus Michael Gruber, Joël Jouanneau, Christophe Rauck, Caroline Marcadé, Jacques Rebotier, Patrice Chéreau, Jean-Michel Rabeux, Martial di Fonzo Bo.
Il collabore ensuite à plusieurs productions et tournées dans divers Centres dramatiques nationaux et scènes nationales, de 1997 à 2011, comme régisseur général, créateur lumière et/ou vidéaste, notamment avec Caroline Marcadé, Fréderic Fisbach, Jean-François Peyret, Serge Tranvouez, Joël Jouanneau, Jean-Michel Rabeux, Christophe Rauck. Avec Cyril Teste, il codirige le collectif MxM depuis 2001, comme régisseur général, scénographe et éclairagiste. Il a collaboré avec David Rolland Chorégraphies sur la création de Penchez-vous sur mon berceau !

Jean-Charles Esnault
Création lumières
Créateur lumière et régisseur des compagnies et artistes : Merle Blanc, Hors-Cadre, Obrée Alie, Qualité street, Légitime Folie, Nicolas Bonneau, Dokan Théatre, Mosai, Théatre du Vestiaire, Montgomery, Yvann Alexandre. Il est également associé en tant que régisseur à plusieurs équipements et évènements culturels de Rennes et Métropole (TNB, Le Triangle, Le Grand Logis, Festival Mythos, Agitato, Mettre en Scène). Il a collaboré avec David Rolland Chorégraphies sur la création de Penchez-vous sur mon berceau !

Pierre Bouglé
Création sonore
Diplômé en son au DMA du lycée Gabriel-Guist’hau en 2008 à Nantes, il réalise la création sonore de Nothing Hurts, texte de Falk Richter, mis en scène par Cyril Teste, collectif MxM ; de Intendances : saison 1, de Rémi de Vos, dirigé par Loïc Auff ret ; de Ô l’Air Frais des Bords de Route, de Colyne Morange, Stomach Company ; du court métrage À la Dérive de Hoël Duret ; de Gangsta Théâtre de Tanguy Bordage et Armel Façon, collectif Hall3 ; et crée la vidéo de Des Bords de Rond-Point de Colyne Morange, Stomach Company en 2013. 
Il assure également la régie générale de Dans la Solitude des Champs de Coton de Bernard-Marie Koltès mis en scène par Marie-Laure Crochant en 2011 ; de Gomme de Yasmin Rahmani et Loïc Touzé ; ainsi que la régie son de [àut] du groupe Entorse ; et Voyage au bout de la nuit de Céline, mis en scène par Pauline Bourse, Cie Mobius Band. 
Il est aussi l’un des membres fondateurs du collectif ap[Art], et apporte un soutien technique à de nombreux projets émergents (film, musique, théâtre…). Il a collaboré avec David Rolland Chorégraphies sur la création de Penchez-vous sur mon berceau !

Olivier Heinry
Programmation vidéo
Après avoir étudié à l’ERBA de Rennes et à l’HfbK Hambourg et participé aux collectifs Ex-TV et PlugAnd.play, il travaille à la conception et la réalisation de programmes audio et vidéo temps réel, bandes-son et dispositifs de diffusion pour la scène depuis une dizaine d’années. Il a notamment collaboré avec la chorégraphe berlinoise Isabelle Schad (The Better You Look The More You See) et son collectif Good Work (Still Lives), Nabih Amaraoui et Mathieu Burner (One to One), David Rolland (C’est bien d’être ailleurs aussi, êtes-vous donc ?, Pa villon avec Anne de Sterk), avec Judith Depaule (Vous en avez rêvé, Youri l’a fait, La folie de Janus, Qui a tué Ibrahim Akef ?), ainsi qu’avec Blanca Li, Thierry Bédard… Il participe ou co-organise régulièrement des ateliers sur les thèmes de la création collective, de la spatialisation sonore, des capteurs et de la vidéo temps réel, ORLOSC lors du festival Vision’R 2008 à Mains d’Oeuvres, et en 2010 : Valise pédagogique art interactif lors du festival Afropixel à Dakar avec Jean-Noël Montagné, Labtolab au Medialab Prado à Madrid, Mikro Gangplank à Berlin, Gangplank aux laboratoires d’Aubervilliers, lors des Journées finistériennes du libre aux Beaux-arts de Quimper, ou encore aux Beaux-arts d’Aix-en-Provence.

olivier.heinry.fr

Ont collaboré de manière ponctuelle à la compagnie :
Vincent Druguet, Myriam Berlande, Anthony Cazaux, Roberta di Pasquale, Jean-François Garcia, Cathy Royer

Les partenaires

Ministère de la Culture et de la Communication — DRAC des Pays de la Loire (aide à la structuration), Conseil Régional des Pays de la Loire, 
Conseil Général de Loire-Atlantique, Ville de Nantes

Compagnonnages au long cours, artiste associé, résidences longues, soutiens institutionnels

Depuis 2010 la compagnie David Rolland Chorégraphies a eu le plaisir de travailler avec de nombreuses institutions sur des temps de résidences longs ou des compagnonnages courant sur plusieurs années :

Saison 2017-18 : « Artiste 100% », La Méridienne, scène conventionnée de Lunéville (54)

2015-2017 : Artiste en résidence longue au  Quinconces – L’Espal, scène nationale du Mans (72)

2012 : Artiste associé au Prisme à Elancourt (78)

2008 – 2012 : Artiste associé à L’Intervalle à Noyal-sur-Vilaine (35)

2009-2010 : résidence longue à Bagnolet en partenariat avec le Conseil général de Seine-Saint-Denis (93)

Et a reçu le soutien de :

ARCADI

L’ONDA

L’Institut Français (pour ses projets à l’étranger)

Voisinages (Pays de la Loire)